Lettre d’information n°1

SOMMAIRE

  1. Passage à Radio Calade
  2. Entretien avec le journaliste du Progrès local
  3. Passage à Radio Val de Reins – Tarare
  4. Prise de contact avec le journal Le Pays
  5. Coup d’oeil sur nos précédentes séances publiques d’information et de débat
  6. Agenda Décembre 2019 – Séance du vendredi 13
  7. Infos locales : Conférence-débat du collectif Quicury
  8. Notes et commentaires sur le référendum Aéroports de Paris

1. PASSAGE A RADIO CALADE à Villefranche

L’AIIM, invitée à la matinale de radio Calade lundi 4 novembre, a eu l’occasion d’exposer les conditions de sa création, et de faire état de ses actions passées. Elle a également présenté son projet en cours, d’organisation d’un référendum local aux Olmes. L’article et l’écoute de l’émission est possible ici : L’AIIM dans la Matinale

2. ENTRETIEN AVEC LE JOURNALISTE DU PROGRES

L’article de M. Terrasse ne nous a pas été soumis avant parution. Si l’association s’est effectivement créée dans le courant d’une expression venue de « la rue » demandant davantage de justice et de démocratie, elle ne représente pas pour autant les Gilets Jaunes (un amalgame qu’a maintenu à tord ce journaliste malgré nos rectifications). L’AIIM est ouverte et s’adresse à tous. Elle a pour vocation de donner à chacun, par une information de qualité, les moyens de former son jugement propre et de le confronter dans un débat constructif.

3. PASSAGE A RADIO VAL DE REINS – TARARE

Didier Dumontet, l’un des administrateurs, nous reçoit le mercredi 20. Petit historique de la radio associative créée en 1982. Entretien touchant à l’évolution de la vie locale. Présentation de l’AIIM. Retour au studio le 21 pour un enregistrement : annonce de notre projet de référendum et de la séance du 29 novembre qui y sera consacrée. (Cette intervention devrait être diffusée mercredi 27 ou jeudi 28 novembre). Un rendez-vous est également pris pour le 4 décembre où nous présenterons notre séance du 13 décembre et le lancement officiel du projet. http://fr-fr.radioline.co/ecouter-rvr-radio

4. PRISE DE CONTACT AVEC LE JOURNAL LE PAYS

Suite à une intervention de l’AIIM lors du débat qui a suivi la conférence du collectif Quicury le 22 novembre à Pontcharra, un journaliste présent du Pays a souhaité nous rencontrer. C’est l’organisation d’un référendum local, évoquée à cette occasion, qui semble intéresser Le Pays. Un contact a été pris incluant une invitation à assister à nos prochaines séances.

5. COUP D’OEIL SUR NOS PRÉCÉDENTES SÉANCES publiques d’information et de débat (bref rappel des thèmes abordés)

Mai - juin 2019

• L’assemblée publique de l’antiquité à nos jours • Les institutions politiques françaises et européennes La constitution – spécificité de la Vème république – Question de la séparation des pouvoirs

Juillet 2019

• L’argent, la création monétaire, la dette publique • Pouvoirs politique et monétaire sous la Vème république – le traité de Maastricht • Démocratie directe et représentative – Le modèle de Condorcet

Octobre 2019

L’information – le paysage médiatique – indépendance et pluralité en question

8 novembre 2019

Retour sur l’institution des assemblées publiques – Le référendum d’initiative citoyenne à l’international – Quelques exemples de démocratie participative en France – Exposé d’une personne de Saint Clair du Rhône sur son expérience d’organisation d’un référendum local – Ateliers de travail sur une adaptation de ce projet aux Olmes.

29 novembre 2019

La participation citoyenne en France, ses dispositifs actuels d’encadrement. Présentation du projet initié le 8/11. Poursuite des ateliers – détermination des modalités pratiques d’organisation d’un référendum local aux Olmes.

6. A VENIR : SEANCE DEBAT DU 13 DECEMBRE 2019

Sujet d’introduction : La participation citoyenne en France, une demande forte parmi la population face à un marché en pleine évolution – état des lieux sommaire. Synthèse des travaux des 8 et 29/11. Lancement officiel et présentation des enjeux du projet. La presse locale, ainsi que Mme Vivier-Merle, maire-adjointe de Vindry pour les Olmes, sont invités.

7. INFOS LOCALES

Conférence-débat du COLLECTIF QUICURY du 22 novembre 2019

Thème de la séance : « Des terres sacrifiées pour les multinationales ? ou vivantes pour l’agriculture et les entreprises locales ? » Le Collectif QUICURY, s’est créé très rapidement après la fin de l’enquête publique sur la modification du PLU de SARCEY, le 06 MAI 2019. Cette modification est spécifiquement destinée à permettre la construction d’un entrepôt logistique robotisé de la SMAD sur une parcelle jusqu’à présent définie comme agricole. Ce projet s’inscrit dans des aménagements plus larges qui concernent les communes de Saint Romain, Sarcey, Bully, l’Arbresle, Vindry sur Turdine et Tarare. Description du projet ; ampleur du bâti, trafic poids lourds associé, artificialisation de terres agricoles, impacts sur le paysage et l’environnement. Plus d’information sur le lien suivant : https://quicury.frama.site/ Pétition en ligne : http://collectifquicury.wesigh.it/fr Page Facebook de l’association : https://www.facebook.com/CollectifCitoyenQuicury/

8. Toujours d’actualité : Poursuite de la PRIVATISATION des AEROPORTS DE PARIS

la Loi PACTE a été promulguée le 22 mai 2019. Une des mesures de cette loi vise à poursuivre la privatisation de la société Aéroports De Paris (ADP), dont l’Etat est encore actionnaire majoritaire. En parallèle, des députés de droite comme de gauche (mais pas de la république en marche) ont rédigé la proposition de Loi suivante : « L’aménagement, l’exploitation et le développement des aérodromes de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et de Paris-Le Bourget revêtent les caractères d’un service public national au sens du neuvième alinéa du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946. » Traduction : si le caractère de service public national est reconnu à travers la loi, la privatisation est rendue impossible (mais alors en ce cas, devra-t-on se demander, comment cette privatisation a-t-elle déjà été possible à hauteur de 47%) Accès à la consultation : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1 Cette proposition de loi ne pourra être soumise au peuple français par voie de référendum qu’à la condition d’être soutenue par 4 717 396 personnes inscrites sur les listes électorales (1 dixième des électeurs). La clôture du recueil des signatures étant fixée au 12 mars 2020. Cette consultation ne demande donc pas directement aux électeurs s’ils sont pour ou contre la poursuite de la privatisation d’ADP, mais seulement s’ils souhaitent qu’un référendum soit déclenché afin d’en décider. Pour l’instant, la proposition de Loi a recueilli 944 000 soutiens. https://www.adprip.fr/ https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/08/29/plus-de-700-000-personnes-ont-signe-pour-un-referendum-sur-la-privatisation-d-aeroports-de-paris_5504150_3234.html Au-delà de la poursuite de la privatisation d’ADP, rappelons que le dernier référendum s’est tenu en 2005 sur le projet de Traité dit « de Constitution européenne » ou « Constitution Giscard ». Ce projet, refusé par la majorité des Français, fut appliqué malgré tout en 2008 sous le nom de Traité de Lisbonne. Notons que le mouvement de privatisation des infrastructures publiques ne concerne pas que les aéroports. Sous pression de la Commission Européenne, la privatisation des barrages hydroélectriques est à l’étude https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-france-peut-elle-s-opposer-a-la-privatisation-de-ses-barrages-hydroelectriques_2072371.html. Egalement en cours d’élaboration, la Loi d’Orientation des Mobilités introduit la possibilité de privatiser certains tronçons de routes nationales. https://www.marianne.net/economie/chassee-par-la-porte-la-privatisation-des-routes-nationales-revient-par-la-fenetre-lrem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut